Culture, Faire plaisir

Vartoch’ fait son show !

Il y a l’Eurovision. Il y a aussi « l’Eurovartovision ». Mais quésaco ? Une parodie du célèbre concours musical. Merci à Vartoch’, de son vrai nom Michel Guyery hérité de son amie Virginie Lemoine, comédien, danseur et chanteur de son état, révélé par la comédie musicale « Les aventures de Rabbi Jacob », pour cette idée fantaisiste décalée. Fascinée par ce grand show depuis sa tendre enfance, Vartoch’ a décidé de créer, il y a vingt-sept ans déjà, à l’occasion de la fête de la musique, son propre spectacle. « On n’a pas tous les jours 27 ans, ça nous arrive… Le nombre des années filent à grande vitesse, c’est horrible, mais j’ai l’impression que j’ai créé cet événement hier. Bref, l’important est d’être toujours là et d’être suivi par tous ces chanteurs »

Tout ce qui fait l’ADN du célèbre concours y est respecté. Hymne, strass, paillettes, robes longues, vidéos, live (avec musiciens et choristes), mises en scènes kitch à souhait, chorégraphies… rien ne manque. Tous les ingrédients sont là, avec humour et dérision en plus.  Résultat ? Un show unique, divertissant, empli de générosité et de créativité, le tout, dans une joyeuse ambiance ou la bonne humeur est reine.

Cette année, c’est à l’Alhambra qu’il fallait être. Pendant deux heures trente, seize pays, ont été représentés par 60 artistes de tous horizons, reprenant les chansons originales, interprétées lors de ladite compétition internationale. La seule différence, c’est qu’elles l’ont été dans la langue officielle de chaque pays mis à l’honneur. De réelles performances pour des prestations à la douce folie, laissées à l’appréciation d’un jury composé de diverses personnalités artistiques et médiatique, sous la baguette animée de la très célèbre bourgeoise romande à la voix haut perchée, Marie-Thérèse Porchet.

 

Alors quid du pays gagnant de ce 27ème opus organisé au profit de SOS Homophobie. Qui a succédé à l’Espagne ? C’est l’Islande avec la chanson « Hatrio Mun Sigra », suivi à la seconde place par le Danemark avec « Love is forever » et à la troisième par l’Albanie avec « Ktheju tokes » ; une édition, qui n’a pas manqué de panache avec un spectacle drôle et bon enfant, devenu au fil des années, un rendez-vous incontournable.

https://eurovartovision.wixsite.com/eurovartovision

Par Daphné Victor

Tagged

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *