Culture, Faire plaisir

Théâtre – SECONDES NOCES

Face à la conjoncture sociale, Dominique et Raymond, deux amis de longue date, retraités, trouvent leur solution afin de réduire leurs frais fixes face à leurs modestes pensions. Les deux soixante-huitards se sont mariés. Une idée saugrenue ? Bien que surprenant pour des célibataires, il fallait y penser. Eux l’ont fait. S’unir confère bien des avantages. Dans leur cas, c’est chasser la solitude, payer moins d’impôts, avoir un seul logement et une seule voiture, bref, c’est partager tous les frais…

Oui mais… ce qui leur semble évident et sans équivoque aucune, ne l’est pas pour leurs deux enfants respectifs, qui ne voient pas cette alliance d’un très bon œil, tellement convaincus que leurs pères sont devenus homosexuels. Les apparences sont trompeuses. Il ne sert à rien de juger à la hâte. Et puis, le mariage pour tous a bien été légalisé, n’est-il pas ? Alors, « chacun fait, fait, fait c’qui lui plaît, plaît, plaît !»

Le principal c’est d’«Aimer tout simplement et peu importe comment ! ».

« Un drôle de mariage pour tous », une comédie très actuelle de Henri Guybet, mise en scène par lui-même pointant le doigt sur la réforme des retraites et les conditions de vie des retraités, ouvrant également la réflexion sur la sexualité épanouie des séniors ; un sujet encore tabou, abordé ici avec simplicité et normalité. Une tendre pièce moderne et bien articulée, portée par l’énergie incroyable du roi de la comédie Henri Guybet, entouré de Claudine Barjol, Franck Capillery, Alain Cerrer, Loïse de Jadaut et Christian Dosogne.

Daphné Victor

Visuels : DR

Tagged