Culture, Faire plaisir

Théâtre – RÔLES INVERSÉS

Qui n’a pas rêvé au moins une fois, d’être dans la peau du sexe opposé au sien ? C’est ce qui va arriver à Cécile et Fred en ce 14 février, mais pas pour les mêmes raisons. Alors que les amoureux sont à la fête, eux ne trouvent pas mieux que de se disputer. La raison ? L’inattention de Fred et son côté stéréotypé du macho parfait. Infirmière épuisée par ses journées, Cécile formule alors le vœu que son mari, se mette rien que pour 24 heures à sa place afin qu’il comprenne ce qu’elle vit au quotidien. Un souhait qui se réalisera dès le lendemain, mais pas vraiment comme espéré.

Au réveil, les rôles se sont inversés. Elle est devenue lui et vice versa. Situation abracadabrante qui va laisser place à des scènes coccaces. Surtout lorsque leur ami Christian débarque pour l’apéro afin de leur présenter sa nouvelle conquête, Roxane, qui n’est autre que l’assistante sociale du couple, qui, faute d’arriver depuis 5 ans à faire un enfant, souhaite en adopter un. Pensant échanger avec son copain d’enfance, Christian se lâche. Les confidences fusent. Les rebondissements s’enchaînent. Entre Fred et Cécile, chacun improvise au mieux pour faire croire qu’il est l’autre.

Ce jeu de rôle subi sera-t-il bénéfique à Fred ? En étant dans la peau de sa femme, prendra-t-il conscience à quoi elle est confrontée en permanence et, par voie de fait, ce que la gente féminine doit supporter ? La comprendra-t-il et lui montrera-t-il enfin ses sentiments en lui disant simplement qu’il l’aime ?

« Dans la peau de ma femme » une gentille comédie anti sexiste, divertissante, pleine d’énergie qui met la tête à l’envers. Une joyeuse agitation biscornue de Guilhem Connac, Pierre Dutremblay et Benoît Labannière, mise en scène par Guilhem Connac assisté de Jocelyn Flipo, qui, à travers la caricature homme/femme, pointe du doigt avec humour les clichés du sexe fort et des statuts sociaux – Avec les très bonnes performances en alternance de  Fabrice Fara, Dorothée Moreau, Elodie Bouleau, Fabrice Simon, Thibaut de Lussy, Marion Huguenin et Sandrine Guisier.

Daphné Victor

Photos DR

Tagged