Culture, Faire plaisir

Livre pour l’été – « Amour à l’abordage »

La saint Valentin. Une journée heureuse qui scelle les amoureux. Pas pour Emily. C’est une date qu’elle ne porte pas dans son cœur. Elle aime plus que tout son travail de directrice artistique au sein de la célèbre agence événementiel Joyful&Happy dans lequel elle se jette à corps perdu, mais pas les fêtes et encore moins l’ambiance rose bonbon du 14 février. Car l’amour elle n’y croit plus. Elle s’y est résignée depuis qu’elle a dû quitter Londres pour New York ; un exil volontaire provoqué par sa rupture avec son fiancé, la veille du jour qui aurait dû être le plus beau de sa vie après quatre années passées ensemble !

Ironie du sort, la voici missionner d’organiser l’inauguration d’un nouveau bateau de croisière de luxe hors-normes, appartenant au très séduisant Matthew Cohen, un ami d’enfance à l’image irrespectueuse, perdu de vue depuis 14 ans. L’urgence de l’événement ne lui donne pas d’autre choix que de se servir de la fête des amoureux comme thème à cette croisière. Le jour du baptême du Bellatrix, qu’elle n’est pas sa surprise de découvrir que son ex fait partie des passagers et qui plus est, qu’il est en très belle compagnie. Les astres se joueraient-ils d’elle ? Elle qui voulait simplement profiter de ce break pour penser ses blessures et se vider la tête. Qu’à cela ne tienne. Pour rester digne, Emily décide de faire de Matthew Cohen, le charismatique séducteur insensible et insatiable de conquêtes, opposé à tout engagement, son nouvel amoureux du moment. Une imposture qui ne sera pas sans conséquence. Contre toute attente, elle se retrouve prise à son propre jeu. Son cœur brisé palpite à nouveau. Alors qu’elle était résolue à ne plus faire confiance aux hommes, à ne plus se bercer d‘illusion, elle éprouve, malgré ses doutes et ses peurs, à nouveau des sentiments. Et, elle n’est pas la seule à larguer les amarres…

« Dans le même bateau », une comédie romantique fell good de Cassandra Rocca avec ses rebondissements, qui, par une écriture fluide et pétillante, démontre que l’amour existe bien. Rien ne vaut de le chercher. Il se présente à vous au moment le plus propice et forcément, quand on ne l’espère pas ou plus du tout. Ça peut être long. Nous avons toutes et tous un alter ego, quelque part, pas très loin de nous qui nous attend.  Ne dit-on pas que « tout vient à point à qui sait attendre ? »  Il faut donc garder espoir. « C’est une romance, c’est une belle histoire », c’est une bouffée d’air frais parfumée à l’eau de rose, gentillette et très agréable, à lire au soleil – Éditions LJ – 12.90 euros

Par Daphné Victor

 

 

Tagged