Culture, Faire plaisir

Spectacle – ELISABETH BUFFET « ATOUT CHARME ET ASSURANCE VIEILLESSE »

Ses cinquante ans viennent de frapper à sa porte. Un cap dans une vie. L’occasion d’établir un petit bilan, notamment sur notre époque. Fini pour l’humoriste d’évoquer ses frasques sexuelles et ses nuits de débauche dans les night-clubs, bien qu’elle ne les regrette aucunement et les assume totalement. À l’aube de ses 50 ans, elle ressent le besoin de parler de la femme qu’elle devient et des préoccupations que cela fait naître en elle. L’heure est à l’état des lieux. Eh oui, le temps qui passe laisse des traces sur son corps « en naufrage ». « Le buffet se délabre (…) Tout tombe avec l’âge, tout gondole ». Sa peau a flétri, ses idées sont ridées et son cerveau presbyte. « Malgré moi, je deviens un vestige ».

Aussi, ne pouvant plus capitaliser sur son physique en faillite, place à l’oratoire et à une femme plus délicate, sensible à la vue d’un bourgeon en fleur, de deux petits  vieux se donnant la main, qui s’éblouit par un ciel, par un livre

Elisabeth Buffet dans « Obsolescence programmée », un « vieux machin » qui n’a rien perdu de sa répartie et de son autodérision, dans un seul en scène nature et cash dans les propos, à l’humour ravageur, mis en scène par Nicolas Vital sous la direction artistique de Jarry –

Daphné Victor

Crédit photos : Julien Benhamou

 

Tagged