Faire plaisir, Gastronomie, Voyage

Voyage – LES MONTS DU JURA AUSSI…

Les prochaines vacances arrivent à grands pas…Alors pourquoi ne pas se diriger vers le Jura, qui en latin signifie « Fôret des Montagnes ». Son nom est à l’origine de la dénomination de la période géologique du Jurassique. Farouchement protégés par un parc naturel régional et une réserve naturelle, (Le Grand Tétras entre autres), Les Monts du Jura valent vraiment le détour et plus qu’un détour !

L’appellation « Monts du Jura » date de 2005. Elle est la marque d’un collectif de toutes les stations du Jura comme La Vatay, La Faucille, Crozet, Mijoux, Lelex, Menthières, Les Rousses, Métabieff…

La Région affiche une vigoureuse volonté de valoriser cette marque et d’y promouvoir le tourisme. Mais c’est où…Un peu de géographie? Le Jura est constitué de deux régions : Auvergne/Rhône Alpes et Bourgogne/Franche-Comté et de trois départements : Doubs, au Nord, leJura, au milieu et Ain, au sud…Le Jura vous l’aurez compris est à la fois le nom d’un département et d’un massif montagneux long de 340 Kms qui s’étend de Montbéliard au nord à la frontière suisse, en forme de croissant de lune, dont le plus haut sommet, « Le Crêt de la Neige »  culmine à 1720 mètres. Si vous pensez ski, luge, raquette, ski de fond…Pourquoi ne pas penser davantage au Jura, cette montagne douce mais sauvage si séduisante ?

A vous de jouer !

Si je vous dis, fabrication de lunettes, horlogerie, jouets, boutons, les pipes, de St -Claude, le travail du bois, tailleur de pierres etc….et bien…tout cela vient de là-bas.

Les enfants y sont rois et la station a pensé à tout pour les occuper et faire de leurs vacances à la neige, une pure partie de plaisir. La région séduit grâce à sa convivialité, sa simplicité et son atmosphère, certes…adaptée au climat un peu rude mais…chaleureuse assurant ainsi à toutes les familles, un accueil adapté et des animations diverses tout l’hiver  – ainsi que l’été – dans un cadre idyllique, propice au dépaysement.  Il s’agit de montagnes accessibles à tous.

Une montagne d’offres et d’évènements : Skatling, ski classique, aux  Rousses, par exemple, ski Alpin (descente, Rando alpine, surf des neiges à Métabieff,  ski nordique, ski-jöring,…chiens de traîneaux, ski de fond, 60 Kms de pistes, randonnée nordique, qui permet de découvrir tranquillement toutes les facettes de cette nature et de ne rien rater de toutes ses richesses. …

Bref….Pas de quoi s’ennuyer !

Pour des vacances réussies, n’hésitez- pas…changer de cap ! Métabieff est la station de montagne la plus proche de Paris : 3 Heures de train et à 1H30 de Lyon.

La Mainaz Hôtel ****

Racheté et remis à neuf, il y a deux ans. 20 chambres très confortables, où une douce chaleur vous envahit. Vue sur l’étendue neigeuse…

Décor à la fois, montagnard et contemporain. Ambiance chaleureuse. Cosy. L’établissement aurait grand intérêt à y créer un spa… Ce serait  une plus-value très appréciable.

La table est chic et la vaisselle originale. Quant à l’assiette…très prometteuse

Hôtel « La Mainaz » **** –  D1005 Route du Col de la Faucille 01170 Gex –  Tel : 04 50 41 31 10 – https://www.la-mainaz.com

Il faut s’arrêter impérativement au Fort des Rousses, sur la commune des Rousses, à 1150 mètres d’altitude, considéré comme la deuxième forteresse de France (21 hectares) après celle du Mont-Valérien à Suresnes. Il avait été imaginé, en 1810, par Napoléon, qui y voyait là, une position militaire et stratégique, pour résister aux armées prussiennes et autrichiennes. 3500 hommes et 2000 chevaux pouvaient vivre 1 an. Le Fort fût finalisé 70 ans plus tard !

et fût une caserne jusqu’au moment où Le Président Jacques Chirac, en 1995, décida de supprimer le service militaire.

Il accueille annuellement,  30 000 visiteurs!

Mais parlons fromages du Jura

Le Bleu de Gex, la Cancoillotte, Le Morbier, Le Mont d’Or…et le Comté qui apparait vers 1260….Fromage à pâte pressée, il tire son arôme de la richesse de la flore pastorale, ruminée par les vaches Montbéliardes. Le comté constitue à lui seul le fleuron par excellence des fromages du Jura, dont l’appellation d’origine protégée (AOP) est la plus vendue de France avec 65 000 tonnes environ et  qui jouit d’une réputation sans faille dans le monde. La Chine, le Japon, les USA, la Thaïlande, l’Australie sont très amateurs…Un savoir-faire ancestral qui  ne souffre d’aucune concession afin de préserver son identité car l’interprofession a mis en place des règles très précises concernant l’alimentation des vaches, la collecte du lait, la fabrication et l’affinage. Selon la fruitière d’origine – fromageries coopératives réunissant plusieurs éleveurs au sein d’un  unique atelier -, la saison, le lieu et la durée d’affinage, les comtés possèdent une palette gustative différente très large : du goût de noisette, aux nuances fruitées et torréfiées. Selon son palais, on y peut y déceler d’autres saveurs…

Pour bien comprendre le processus d’affinage…vous devez donc vous rendre au Fort des Rousses, dont une partie a été achetée, en1996, par Jean-Charles Arnaud, fils et petit-fils du fondateur de l’entreprise fromagère « Juraflore » né en 1907….Clin d’œil de l’Histoire…C’est au Fort qu’il effectua son service militaire, en 1985.

11 Kms de galeries qui abritent désormais des caves d’affinage inimaginables mais qui ne sont pas des caves, puisqu’elles ne sont pas en sous-sol… et entre autres, une galerie longue de 213 mètres…Impressionnant !

Aujourd’hui, près de 140 000 meules (une meule pèse 42 Kgs) sont bichonnées quotidiennement – au minimum 4 mois et au grand maximum 36 mois…- à la fois par des robots qui, en fait, exécutent les tâches lourdes et répétitives mais aussi par la main et la bouche de l’homme… Des visites guidées, réservées à l’avance, sont organisées. Très instructives, elles finissent par une dégustation et achats en boutique. Un Français sur 2 déguste du comté quotidiennement ! Nous  sommes le plus gros pays consommateur au monde de fromages et si on bâtissait une montagne avec tous les fromages achetés par les Français, en une année, on obtiendrait une pyramide de 600 000 tonnes … de  fromage !

Caves d’affinage du Fort des Rousses – Rue du Sergent -Chef Lizon – 39220 Les Rousses  – Tel : 03 84 60 02 55 – https://www.juraflore.com/fr


Né à Genève le 28 juin 1907, Paul-Emile Victor, passe une partie de son enfance en France à Saint-Claude dans le Jura où son père possède une usine de pipes en bruyère, les « Établissements E.H.Victor ». En 1916, ses parents déménagent à Lons-le-Saunier, toujours dans le département du Jura, où son père créé une nouvelle usine de pipes (l’Angleterre, son principal pays débouché s’étant réservé le monopole de la vente de pipes sur son territoire), se diversifie en 1928 dans la fabrication de stylos .

En 1934, à la suite d’une rencontre décisive avec le célèbre et très médiatique commandant et explorateur polaire français Jean-Baptiste Charcot, il organise sa première expédition polaire grâce au Musée d’Ethnographie du Trocadéro de Paris et son directeur, Paul Rivet. Il embarque sur le Pourquoi-Pas ?

« La seule chose promise d’avance à l’échec, c’est celle que l’on ne tente pas »


Une douce pause, une nuit à l’Hôtel du Manoir…On pourrait presque dire que cet établissement est féérique…En entrant….on dirait… un boudoir exposant une multitude d’objets…bougies, figurines, vaisselles, tableaux, miroirs…le tout baigné dans une couleur chaude et matières nobles, tissus douillets, bois, dans une mise en scène assurée par David LoRusso Di Mistri.

Un refuge de 12 chambres dans lesquelles vous vous loverez langoureusement… membre des Relais du Silence. En un mot… « Luxe, calme et Volupté »… orchestré très élégamment par Vincent Clergeot.

Manoir des Montagnes **** – 230, Route Noirmont, 39220 les Rousses – Tél : 03 84 60 01 48 – https://manoirdesmontagnes.com/fr/

LA TRANSJURASSIENNE dit  la TRANSJU

Course mythique qui a lieu tous les ans, le deuxième dimanche de Février, depuis 40 ans. 4700 participants de 28 nationalités différentes, venant d’Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Canada, Danemark, Etats-Unis, Espagne, Estonie, Finlande, Grande Bretagne, Hongrie, Italie, Russie, Slovaquie, Tchéquie… Les Français, quant à eux, arrivent de 79 départements. Cette année son parcours s’étendait de Lamoura, dans le Jura jusqu’à  Mouthe, dans le Doubs qui représente le parcours historique. Il en faut du courage… pour couvrir entre autre « les 68 Kms »  qui constituent l’épreuve-phare.

Ambiance et convivialité seront les maîtres-mots de ces deux jours de fête.

Cela peut faire l’objet d’un week-end…A prévoir…pour l’an prochain !

Une mention toute spéciale aux Etablissements Vandell qui avec ses 25 employés fabriquent, comme avant, des skis de fond français depuis 1937.

Ils en sont le dernier fabricant. Bravo !


La Catheline à Lélex –  Restaurant d’altitude.

Tout là-haut, immergée en pleine montagne, la Catheline propose des plats qui…réchauffent (gexiflette, fondue, raclette, planche) et un buffet bien alléchant pour, avant ou après l’effort, prendre le large enneigé… En haut de la télécabine de la Catheline

Tel : 04 50 40 48 09 – https://www.monts-jura.com/fr/

Office du Tourisme du Bois d’Amonthttps://www.lesrousses.com/

INFO PRATIQUES :

Plusieurs possibilités dont un départ de la Gare de Lyon avec une arrivée à la Gare de Bellegarde-sur-Valserine. Puis navette, taxi pour relier les diverses stations ou Paris-Genève, Paris-Lausanne.

QUOI ACHETER ? Riche de son terroir, Les Monts du Jura proposent une belle diversité gastronomique parfois surprenante- non seulement dans ses restaurants mais aussi dans ses produits locaux comme :

Le Vin Blanc du Jura, Le Vin d’Arbois, Les Côtes du Jura, Les Vins du Bugey etc…de la limonade artisanale. Quant au MacVin  (17/18°), vin mûté du Jura, il est le fruit de l’assemblage de moût et de marc de raison du Jura. Très aromatique, on y décèle des notes d’orange, d’écorces et de pruneaux, qui se marient très bien  avec des apéritifs, des entrées, des fromages  ou  des desserts. Il bénéficie d’une AOC (Appellation d’Origine Contrôlée depuis le 14 novembre 1991).

et  PUIS…du fromage !

POUR TOUT SAVOIR : www.montagnes-du-jura.fr

LES MONTS DU JURA….LAISSEZ-VOUS SURPRENDRE PAR DES SENSATIONS INATTENDUES !

Fanny Schwarcfeld

Tagged