Faire plaisir, Gastronomie

Gastronomie – DES REPAS A (DE) COUVERT

Certaines personnes atteintes de troubles neuroévolutifs, notamment celles souffrant d’Alzheimer, s’interdisent d’aller au restaurant !

Savez-vous pourquoi ? Leur maladie fait qu’elles ne peuvent manipuler et se servir de couverts, venant ainsi entraver un moment convivial et de partage.  Pour éviter ce désagrément et ne pas être la cible de tous les regards, le repli social est devenu leur salut, leur seul havre de paix !

Pour que les repas restent synonymes de plaisir, tant pour eux que leurs proches, leurs amis ou leurs aidants, Fabienne Verdureau, professionnelle de santé, spécialiste en gérontologie et diplômée de Neurosciences, a développé en 2011, en collaboration avec le restaurateur Richard Lepage, des mets où fourchettes, couteaux et cuillères sont bannis. Faire fi du handicap invisible afin de privilégier la relation humaine, le plaisir de la table et l’échange, tels sont les objectifs du « Le sans fourchette ».

Via l’association « Mémoire & Santé » l’action de « Le sans fourchette » est de sensibiliser chefs et professionnels de la restauration afin de les convaincre de proposer à leurs cartes, des formules adaptées aux besoins des malades privés de leur autonomie et de leur famille ; leurs efforts devant porter sur la forme, la texture, la couleur, la température, la taille et la qualité. Car quoi qu’il en soit, des produits de qualité aux valeurs nutritionnelles respectées doivent rester les maître-mots des plats présentés.

C’est pourquoi, l’association, outre d’intéresser les établissements et restaurants à intégrer des repas « Sans fourchette », sensibilise les écoles hôtelières et qu’elle projette d’ouvrir une option « handicap invisible, alimentation, vieillissement » auprès des ministères de l’Éducation Nationale, de la Santé et de la solidarité, ainsi que de la Famille et du Tourisme. Création de sites, d’un bottin « Les cent fourchettes du Sans Fourchette » sont quelques-uns des nombreux autres projets dont regorge « Mémoire & Santé ». Alors, au tiroir les couverts !

Avec les doigts, manger c’est bien meilleur !

Daphné Victor

Photo DR- Photos Lina Benouhoud

Tagged