Culture, Faire plaisir

Théâtre – EN AVANT LA MUSIQUE !

Vous connaissez son visage. Vous le retrouvez tous les soirs dans le divertissement « N’oubliez pas les paroles » animé par Nagui sur France 2. À l’instar de son personnage « déjanchanté » qui accompagne les candidats dans leurs prestations, Magali Ripoll est avant tout une artiste plurielle. Chanteuse, musicienne (pianiste, accordéoniste), c’est aussi une comédienne. Par contre, pas question de laisser sur le banc de touche sa marque de fabrique loufoque. Pile Wonder sur pattes, Magali est simplement barjot. Démonstration faite dans un regain d’énergie avec ce seul en scène théâtral musical dans lequel « Choukoukou » nous livre un pastiche de l’étendue de son talent.

Paris, dans un hall de gare. L’horloge dans sa tête se bloque. Le temps se fige alors sur 08h08. Magali nous emmène dans un voyage imaginaire en chansons. « Le train mélodieux à destination symphonique partira en voix chantée. Il desservira les gares de Pologne, Cannes, Marseille, Sicile, Colombie, Miami, Qatar, Johannesburg, et Paris. Attention au départ. Fermeture des portes. » En fond de … rame, une équipée musicale conduite par l’amour à travers un patchwork de différents personnages tous plus farfelus les uns que les autres. Ils apparaissent au gré de sa fantaisie telle une playlist concoctée des « hits événements » marquant de certaines périodes : pilule, libération de la femme, mai 68, homosexualité, drogue…

Alors, c’est parti. Sur les rails de l’aventure, Magali donne le « la ».

Magali Ripoll dans « Radio active », « un seul en scène » atypique et décalé, coloré et vivant, mais quelque peu confus et désorienté, avec la participation vocale amicale de Michel Jonasz, co-écrit par Zoé et Gérard Pullicino, mis en scène par Marie Guibourt et Gérard Pullicino.

Daphné Victor

Copyright : Vincent Caprero

Tagged