Culture, Faire plaisir

ANNE ROUMANOFF, EN TOUTE LIBERTE!

Elle le dit elle-même. « Tout va bien ! » Et elle le prouve. Elle vient de quitter le Casino de Paris, certes,  mais rassurez-vous, Anne Roumanoff reviendra en avril.

À nouveau spectacle, nouveau look. Pour ses trente ans de carrière, en aurait-elle fini avec le  rouge ?

Tournerait-elle la page à l’écarlate ?  En tout cas, elle l’a mis au placard, sauf à ses pieds, tel un clin d’œil. Elle n’a pas ou plus besoin de cette couleur chaleureuse pour montrer que tout va bien dans sa vie. Maintenant, c’est jean et haut multicolores. À cinquante-trois ans, Anne Roumanoff est là tout sourire, plus épanouie, plus sûre d’elle et surtout …  « libérée, délivrée ». Mais de quoi ? De qui ? De son mari. « J’ai changé, j’évolue ». Avoir divorcée il y a trois ans, – après vingt-cinq ans de vie commune  – lui réussit. C’est sa méthode pour « rajeunir et embellir ».

C’est donc très en forme et pleine d’énergie que l’humoriste qui officie quotidiennement sur les ondes d’Europe 1 se reproduit sur scène. Si de son côté tous les voyants sont au vert… pour la politique et le climat social c’est loin d’être le cas. Du pain béni pour la spécialiste de « Radio Bistro » qui joue carte sur table.
Son monologue versus stand up pointe du doigt pendant 1h20 avec sarcasme, mordant, piquant et sensibilité, sa vie, Emmanuel Macron, les gilets jaunes, les retraités, l’impôt à la source, les réseaux sociaux, l’espionnage digital, les sites de rencontres (« Un clic et tu niques »), le mouvement « ♯Me too » (« Dénoncer le porc n’empêche pas d’adorer le saucisson ») les femmes divorcées, les ruptures amoureuses, la nature humaine, le culte de l’apparence, les ados (« On les A sur le DOS ») … Elle vise et fait mouche avec la précision qu’on lui connait, se transforme en voyante et ose même le rap. Alors, « Oui ça va, même si c’est difficile d’aller bien dans un monde qui va si mal ».

Ne vous privez pas d’un grand moment de détente, de rire… car rire est une Promesse de Plaisir !

Dates et réservations sur www.anneroumanoff.com

Daphné Victor

Photos Ingrid Mareski

Tagged