Culture, Faire plaisir

Totem : L’éblouissante « Odyssée de l’espèce humaine »

Le Cirque du Soleil a posé son imposant chapiteau à Paris et  nous fait découvrir TOTEM, spectacle dont la première mondiale eût lieu à Montréal en avril 2010, et qui s’est produit plus de 2800 fois dans une quarantaine de villes.

Rober Lepage, québécois aux multiples facettes, (auteur dramatique, metteur en scène, acteur, réalisateur) après Ka en 2004, collabore  pour une deuxième fois avec le Cirque du Soleil, assurant la conception et la mise en scène de TOTEM.

« TOTEM suggère que l’humain porte dans son corps tout le potentiel des espèces vivantes, jusqu’au désir de voler comme l’oiseau-tonnerre au sommet du totem ».

2H10 pour suivre passionnément  l’évolution de l’être humain depuis la Préhistorique jusqu’à nos jours. Grâce à 11 tableaux aux titres évocateurs « Evolution » -« Mutation »-« Séduction » -« Légende »-« Nature »-« Culture »- -«-« Attraction »-« Science »-« Fauna »-« Passion »-« Innovation » cette «Odyssée de l’espèce humaine » nous donnera à mieux comprendre.

Le 12ème tableau « Célébration » réunira toute la troupe pour une magistrale chorégraphie (pour des raisons techniques ou autres l’ordre de ces tableaux pourrait être modifié). Les décors sont d’une originalité et d’une beauté superbes.

Au centre de la scène trône une immense tortue à qui on ôte la peau » pour laisser apparaitre l’énorme squelette de sa carapace alvéolée à l’intérieur de laquelle des « grenouilles » commencent à s’animer, pendant que « l’Homme de cristal » au costume scintillant, suspendu à un câble, tête vers le sol, du sommet du chapiteau, descend lentement en tournoyant. Cette carapace tantôt s’élèvera vers le haut du chapiteau, tantôt sera soulevée vers l’arrière comme « une coquille qui s’ouvre ».

En arrière-plan, une étendue d’eau virtuelle qui, selon les tableaux, se transformera, par des effets spéciaux et éclairages, en une source, un marais, un lac, une ile volcanique, etc…. Au fond, un « mur  de roseaux »  dissimulera l’orchestre et les techniciens (roseaux en matière gonflable).

Pour compléter le décor, « Le pont scorpion » (plateforme mobile) relie le marécage à la scène et revêtira différentes apparences (proue de bateau – un avion – une fusée qui décolle, etc…)

Comme les 2600 spectateurs chaque soir, laissons-nous porter et emporter par la magie des brillants numéros,

par les costumes somptueux et originaux mis en valeur par de chatoyants maquillages, par les effets spéciaux d’éclairages, par les clowns irrésistibles, par les superbes chorégraphies, par une mise en scène tonique,

par les 7 musiciens, par le maniement exceptionnel de ce prodigieux matériel qui s’articule, semble –t’il, avec facilité, mais qui fait appel à l’ingéniosité sans pareil des techniciens.

Nulle part dans le monde, Le Cirque du Soleil ne déçoit ses admirateurs et laisse dans la mémoire, que l’on soit enfant ou adulte, de merveilleux souvenirs et des étoiles plein les yeux. Toujours l’ovation au final !

Guy Laliberté, le fondateur, en partant d’un spectacle de rue, a su donner ses lettres de noblesse à ce style de cirque, et l’on ne peut que l’en remercier. A saluer les photographies qu’il a prises lors de sa Mission sociale et poétique à bord de la station spatiale internationale à l’automne 2009  qui ont été intégrées au spectacle.

Scénographie et concepteur des accessoires : Carl Fillion – Conceptrice des costumes : Kym Barret – Eclairages : Etienne Boucher – Images : Pedro Pires -Chorégraphie : Jeffrey Hall – Maquillage : Nathalie J.Simard -Compositeurs – Arrangeurs-réalisateurs : Marc Lessard et Guy Dubuc

 Quelques chiffres : le squelette de la tortue : 1225Kg – le « pont scorpion » : 4500Kg – 750 costumes tous aussi magnifiques les uns que les autres (celui de l’Homme de Cristal comporte 4500 petits fragments de miroirs et de cristaux) – 46 artistes – 72 techniciens : soit 118 personnes de 28 pays différents !

En 2018 le Cirque du Soleil présente 19 spectacles différents, emploie 4000 personnes dont plus de 1300 artistes provenant d’une cinquantaine de pays.

Depuis 1992, il ne reçoit plus aucune subvention ni  gouvernementale ni privée. 

 Du mardi au vendredi à 20H – samedi 16H30 et 20H – Dimanche 13H30 et 17H.

Le spectacle prévu jusqu’au 4 décembre est prolongé jusqu’au 30 décembre 2018

A ne manquer sous aucun prétexte !

 

Crédit photos : OSA Images/Costumes : Kym Barret/c2010-cirque du soleil Inc

Yolande Valentin

Tagged